Clubentreprendre
28 Décembre 2018 à 12h56 - 27 vues

Conseils dans la gestion des entreprises funéraires

On ne peut pas ouvrir une société sans passer par une formation de gestion d’entreprise. Ensuite, pour une entreprise funéraire, le dirigeant et toutes ses équipes devront avoir un certificat de thanatopraxie. Voici la démarche d’une création d’entreprise funéraire.

La conception du bâtiment

Il y a certaines conditions d’être d’une agence funéraire. On ne va pas tout de suite construire un établissement comme celui de Memoria de la famille Dallaire, mais c’est une belle référence. L’immeuble est assez grand, avec un beau jardin floral, une grande boutique pour exposer les accessoires funéraires. Ensuite, le côté professionnalisme se constate par une belle sélection des corbillards, un atelier de marbrerie pour une conception de cercueil sur-mesure ainsi qu’une plaque funeraire moderne qui s’affiche à la carte de l’établissement. Une salle pour un crématorium de tous types. Une salle d’accueil pour la famille qui ne sait pas où veiller. Un cabinet de thanatopraxie avec le personnel complet. Le côté assistance de la famille en deuil, et une petite église pour la cérémonie religieuse. En effet, c’est un bâtiment de pas moins de 2 000 m2 qui représente le confort de la préparation des obsèques.

L’exigence de la loi pour une entreprise funéraire

Tout le personnel de l’entreprise devra passer à la formation en thanatopraxie. Une formation qui dure 174 heures avec tout le programme d’anatomie en générale, plus 70 heures de stages dans une entreprise de pompe funèbre et 40 heures de spécialisation sur le poste que vous occupez dans l’entreprise. Le coût de la totalité de la formation est de 4 000 euros environ, et vous aurez un certificat et une autorisation de fonder votre société funéraire après. Seulement, c’est la préfecture du lieu où vous allez implanter la société qui veillera sur les détails de l’exigence à la conception de celle-ci. La société peut aussi avoir une extension d’activités pour une boite d’assurance obsèques, et ou un service de bien-être qui peut présenter parmi l’évolution de la pratique funéraire.

En gros, concevoir une entreprise funéraire n’est pas une affaire de cacahuète, en plus c’est une bonne affaire, puisqu’une cérémonie d’obsèques passe plus de 2 000 euros à la caisse.

Commentez.

Conseils entrepreneuriat

  1. 16 Nov. 2018Personnalisation de vos fournitures à votre propre image67 vues
  2. 25 Sept. 2018Développement commercial : comment optimiser la gestion des grands comptes175 vues
  3. 8 Sept. 2018Pourquoi les entrepreneurs aiment-ils le coworking116 vues
  4. 17 Août 2018A Clermont-Ferrand une agence web vous forme au référencement naturel171 vues
  5. 20 Juin 2018Box ou garde meuble, que choisir ?241 vues
  6. 12 Juin 2018Faire de la publicité avec des ballons gonflables244 vues
  7. 6 Juin 2018La domiciliation commerciale en trois conseils402 vues